Le billet "de bonne humeur"...Ardéchois

 

Img 20170429 165246


 

Samedi, dimanche et lundi derniers le club course organisait sa sortie annuelle à DESAIGNES en ARDECHE pour participer au 23ème trail « L'ARDECHOIS » fort réputé.

Programme copieux avec des parcours courses de 10, 18, 36 et 57 km plus deux randos sur les mêmes itinéraires de 10 et 18 km.

33 personnes prirent le départ samedi matin du siège de l'AMICALE. Un pique-nique à Desaignes à la plage au bord de la rivière « Le Doux » signa le début des festivités puis ce fut le retrait des dossards dans ce petit village classé village de caractère (comme Charlieu) et l'installation dans les différents mobiles homes du camping « Les Roches » (propriété de Chantal et Dédé (cachottiers !) installation confortable dans des espaces médicalisés (marque IRM !!! )

Visite


Repas collectif (pasta party) sous chapiteau géant avec un orchestre dynamique entraînant les présents à reprendre moult classiques… Les préparatifs pour la cuisson du bœuf à la broche pour le lendemain battaient leur plein et l'installation de la - bête – amputée de sa tête et de ses pattes ne fut pas une mince affaire. Pas de dépaysement pour nous ! : l’animal était de race charolaise ! La cuisson débutait à 2 heures du matin…

Img 4613

Dimanche 30 avril :

- Départ matinal pour l’épreuve course de 36 kilomètres. Geneviève est la seule féminine du groupe au départ, entourée de André, Gérald, Laurent, Pascal, Philippe et René. Aucun problème pour toute cette élite du club : ils arrivèrent tous au bout des 1721 mètres de dénivelé, avalant avec une étonnante facilité pentes écrasantes et descentes vertigineuses : cela mérite un grand bravo et leur sacre dans la catégorie des As !

- Sur la rando de 10 km, Annie, Chantal, Marcelle et Monique accompagnées de Diego effectuèrent vaillamment ce parcours. Il faut les féliciter, elles si souvent oubliées du devant de la scène mais si présentes lors des courses pour applaudir leurs champions aux arrivées et si précieuses aux diverses tâches les jours d’organisation… Pour elles aussi : bravo.

- Le parcours rando de 18 km vit au départ Agnès, Edith, Marie-Jo, Martine, Christian, David et Marcel. Pour certaines et certains, les bâtons nordiques furent une aide précieuse facilitant l’effort dans les dures montées (940 mètres de dénivelé) …et permirent ainsi la contemplation des riches paysages verdoyants et ondulants tout en étant accompagné par la musique des pales des éoliennes.

Le bœuf à la broche s'avéra un excellent réconfort pour les amateurs (n’est-ce pas Rachid !) régénérant les organismes et reconstituant les calories brûlées...Hélas en début d'après-midi, la pluie arriva juste au moment du départ de la dernière épreuve.

Arrive

-  Sur le trail de 18 km Marie-Hélène, Maryline, Sarah, Elie, Gael, Jean, Rachid et Thierry affrontèrent froid, pluie, brouillard, obscurité de l'Ardèche (Nuit et brouillard de Jean FERRAT !) cela revigora les 2 septuagénaires et stimula la triplette de filles qui se jouèrent ainsi des difficultés (940 mètres) et franchirent la ligne d’arrivée sous un déluge d’encouragements et illuminée de sourires… toutes et tous méritent un grand coup de chapeau…

Encourage

Et Franck et Pierre tous deux frustrés et momentanément contraints de laisser les baskets au repos ne restèrent pas inactifs : bien au contraire ! Le premier fit office de coach, animateur, surveillant, conseiller pour la charmante quadrette des joyeuses filles Anouck, Candice, Céleste, Lorène qui s’en donnèrent à cœur joie. Le second (rongeant son frein tout en usant ceux du véhicule communal !) assura avec maîtrise de président la conduite sur les routes sinueuses… Merci et bravo aussi...

Une fois la remise des récompenses aux vainqueurs des diverses épreuves, ce fut l'assiette garnie offerte par la municipalité dégustée en musique avec une autre formation musicale et sa jeune chanteuse déchaînée et fougueuse n'hésitant pas à circuler sur toutes les tables du chapiteau, mettant une ambiance du tonnerre.

Chanteuse

La bière si réconfortante après un effort important ! (Hein les jeunes !  Mais que les pots étaient petits et si vite vides !) requinqua toute la troupe… semblant même être un remède des plus récupérateurs et un antifatigue efficace. Boissons, danses, musique… menu idéal pour cette soirée d’amitié de franche ambiance dans la camaraderie intergénérationnelle….

Biere

Lundi 1er mai :

La pluie violente, la nuit, a cessé, le soleil même est là …  Même pas de courbatures. Il est vrai que l'hydratation a été bonne ! Après une petite délibération le retour avec arrêt au palais du facteur Cheval à HAUTERIVES est adopté….

Palaisideal
Connu de certains mais une découverte pour un grand nombre cette visite sembla être appréciée. Cette œuvre insolite et étrange mais si riche en surprises, en humanisme, en entente avec les autres, en tolérance, en fraternité et en création artistique interroge mais apporte un peu de paix et de fraîcheur dans les moments pénibles actuels…   -Travail d’un seul homme-  Ferdinand Cheval a écrit lui-même cette phrase dans son palais idéal…. Quel exemple, quel modèle pour l’humanité !

Img 4642

La visite terminée ce fût le repas de clôture à la Halte du Facteur, avec dégustation des fameuses ravioles, spécialité locale…

Haltefacteur

… partir un matin au pays des châtaignes
     Au charmant village de Desaignes
     Pour courir ou marcher à l 'Ardéchois
     Sur des parcours de choix…
     Y vivre de riches heures
     Faire en sorte qu'un bon souvenir demeure….
     
     Et revenir dans ce pays si aimé de Jean FERRAT
     …on le refera !


Marcel

ardéchois trail Marcel